Avec Veolia

Beau succès
pour notre première conférence en ligne …

Les abeilles ont piqué votre curiosité, c’est le moins que l’on puisse dire. Pour ce premier rendez-vous organisé sur deux dates (25 janvier et 5 février) par l’équipe du « Défi pour l’Environnement », quelque 170 personnes – dont Dominique Mallet, notre Président du Conseil des Gouverneurs – ont assisté à la conférence en ligne intitulée « Les abeilles au service de la qualité de l’eau » ou « Comment les abeilles peuvent-elles nous aider à économiser l’eau potable » ?

Camille Beaupin est responsable du Service Usines locales chez VEOLIA Région Sud et Nicolas Bataille, ingénieur eau et assainissement de la communauté de commune Sud ROUSSILLON sont à l’origine du projet. Ils ont répondu à cet enjeu de préservation de la ressource en eau potable à travers un dispositif innovant et expérimental, mis en place par Véolia à la station d’épuration de Saint Cyprien (Pyrénées Orientales).

Concrètement aujourd’hui, une fois collectées et traitées selon les normes en vigueur, les eaux dites « usées » sont rejetées à la mer. En raison d’un traitement additionnel de désinfection non polluant, imposé aux stations littorales pour les eaux de baignades, elles pourraient alors être réutilisée (Re-use) et valorisée pour l’arrosage des espaces publics, l’agriculture, les golfs, l’industrie… On éviterait ainsi de prélever des quantités très importantes dans les nappes phréatiques.

L’idée de Véolia : utiliser les abeilles comme bio-indicateur de la qualité de cette eau réutilisée. Pour cela, Véolia a installé trois ruches sur le site et planté, en complément de la zone fleurie de la station et des espaces de maraichage autour, des fleurs mellifères arrosées avec cette eau et à laquelle s’abreuvent les abeilles. Connectées à des capteurs, les ruches suivent et renseignent sur la santé des abeilles à travers des données collectées (température de la ruche, hygrométrie, poids de la ruche, des abeilles, du pollen et du miel, nombre d’entrées et de sorties…)

Résultat : les abeilles se portent bien, preuve de l’intérêt et de l’enjeu environnemental de cette autre étape dans le traitement de l’eau.

Une démonstration qui a donné lieu à quelques minutes d’échanges et de questions/réponses intéressantes entre notre conférencière et les participants.

pour retrouver la vidéoconférence :
clic ICI

proposé par Estelle Boutheloup

mai, 2021

X
X
X