Le parcours des mégots

en construction

Le cycle des eaux pluviales

Les eaux pluviales arrivent en mer sans épuration

Lorsque la pluie issue du ciel tombe sur une zone urbanisée, elle a plusieurs possibilités :

  • Elle tombe sur une zone naturelle, elle va majoritairement s’infiltrer dans le sol ou
    ruisseler si l’intensité de la pluie est très forte en restant sur une zone naturelle ou en débordant sur une zone imperméabilisée.
  • Elle tombe sur une zone imperméabilisée (route, parking, tro”oir, etc…), elle va dans ce cas ruisseler et commencer à se salir en « ne”oyant » les zones sur lesquelles elles ruissellent et se charger en polluants divers (métaux lourds, hydrocarbures, déchets divers, mégots, diverses molécules chimiques, etc…). Elle va ensuite soit rejoindre directement sans traitement un milieu récepteur (fossé, ru rivière, etc …) soit s’engouffrer dans un avaloir (appelé communément bouche d’égout) ou une grille avaloir pour rejoindre le monde souterrain des réseaux d’assainissement.
  • Le réseau d’assainissement appelé ici réseau d’eau pluviale composé de canalisaons va permettre de véhiculer l’eau jusqu’à un milieu récepteur. Il n’y a pas de système de traitement sauf parfois quelques fosses de décantation..