1ère conférence thématique en ligne sur la forêt organisée par l’équipe « Défi pour l’environnement – Lions de France»

La Forêt française face au changement climatique. Trois experts de l’ONF nous expliquent leurs plans de lutte.

la_foret_francaise_et_le_changement_climatique

Quatrieme de l’Union Européenne par sa superficie, la forêt française occupe 31 % de notre territoire. Contrairement aux idées reçues, elle est en expansion multipliant par 2 sa surface en deux siècles. Si son usage a évolué au fil du temps, aujourd’hui elle nous abrite, nous chauffe, nous équipe et nous accueille.

La forêt française est répartie entre propriétaires privés et publics. La forêt publique, gérée par l’ONF, représente 25% de la forêt en métropole.

La gestion multifonctionnelle appliquée par l’ONF permet de prendre en compte l’ensemble des services écosystémiques rendus par la forêt avec quatre grands objectifs : valoriser la ressource en bois ; protéger l’environnement et la biodiversité ; prévenir et gérer les risques naturels et accueillir tous les publics.

Ces forêts sont aujoud’hui menacées par les évolutions climatiques avec de forts épisodes de sécheresse et de pluie qui entrainent des maladies : apparition de champignons, d’insectes nuisibles, disparition d’essences et déséquilibre de la biodiversité attenante.

Si les changements climatiques sont des épisodes connus depuis des millénaires, la période actuelle de réchauffement s’est accélérée fortement en raison des émissions de gaz à effet de serre (GES).

En France, en effet, chaque habitant produit de 7 à 11 tonnes par an de CO2. La France, comme l’Europe, s’est engagée à la neutralité carbonne d’ici 2050 et a signé le pacte « Green Deal », reconnaissance de la vulnérabilitérabilité des forêts face au changement climatique et de leur rôle majeur pour la séquestration de CO2 dans l’atmosphère.

Les connaissances actuelles permettent de comprendre les mécanismes des « 3 S » – Séquestration du CO2, Stockage, Subsitutution – et d’agir pour atténuer le changement climatique.

Chacun peut également contribuer à cet engagement national en modifiant son comportement au quotidien, non seulement en étant des relais d’informations sur la nécessaire préservation de nos forêts, mais aussi en participant à la reforestation (site ONF-Agir pour la forêt).

pour retrouver l’intégralité de  la vidéoconférence :
clic ici

proposé par Thérèse Moinet

avril, 2021

X
X
X